Blog Lakocealina : Lieux d’intérêt proches, les Landes…

La vélodyssée

Cette piste cyclable, qui mène de Contis plage au lac de Léon, est très proche de la Villa Lakocealina. Elle relie St Julien en Born à Léon. Léon se situe à 4,5 km de la maison. La vélodyssée se parcourt en 2h30, pour 31 km.

„Étape de la Vélodyssée en forme de liaison forestière, la piste à travers bois apporte une sensation de quiétude renforcée par les odeurs de la pinède. Il faut quitter la piste pour profiter des plages de l’océan toutes proches à Contis-Plage, Cap de l’Homy ou St-Girons-Plage, ou de celles du lac de Léon à l’arrivée. L’arrivée sur Léon se fera tranquillement.“ (Comité Départemental du Tourisme des Landes)

Le village de Léon

„Un marché se tient tous les jours sur la place du village de juin à septembre ; l’étang de Léon et ses restaurants, ses berges aménagées avec espaces pique nique, permettront une halte déjeuner avec vue sur le plan d’eau. On ne peut pas quitter l’étang de Léon sans visiter la réserve naturelle ou faire une balade en barques sur le courant d’huchet, une des curiosités naturelles du littoral landais.“ (Comité Départemental du Tourisme des Landes)

Restaurant La Ferme d’Huchet, proche de la maison

„L’équipe de la ferme d’Huchet située à deux pas du lac de Léon, côté Vielle, vous accueille toute l’année en famille ou entre amis pour passer un moment de détente tout en savourant des mets traditionnels ou plus contemporains sur notre terrasse en bois fleurie ou bien dans notre salle climatisée. Aire de jeux pour les enfants.
Menu du jour à 14€ le midi en semaine (hors jours fériés)
Menu « Retour du Marché » à 25€
Menu enfant, assiettes complètes,pizza & Carte.
Vous pourrez aussi vous y retrouver autour d’un verre et de tapas dans notre coin salon et finir la soirée en dégustant une sélection d’Armagnacs, Rhums et d’autres spiritueux sélectionnés par nos soins.
Organisation de banquets, séminaires et repas de groupes.
Réservation souhaitée.“ (Comité Départemental du Tourisme des Landes)

Le pin des Landes

On ne voit en passant par les Landes désertes,

Vrai Sahara français, poudré de sable blanc,

Surgir de l’herbe sèche et des flaques d’eaux vertes

D’autre arbre que le pin avec sa plaie au flanc ;

Car, pour lui dérober ses larmes de résine,

L’homme, avare bourreau de la création, 

Qui ne vit qu’aux dépens de ce qu’il assassine,

Dans son tronc douloureux ouvre un large sillon !

Sans regretter son sang qui coule goutte à goutte,

Le pin verse son baume et sa sève qui bout,

Et se tient toujours droit sur le bord de la route,

Comme un soldat blessé qui veut mourir debout.

Le poète est ainsi dans les Landes du monde ;

Lorsqu’il est sans blessure, il garde son trésor.

Il faut qu’il ait au coeur une entaille profonde 

Pour épancher ses vers, divines larmes d’or !

España, 1840, Théophile Gautier

Un vol d’oies sauvages au dessus du lac de Léon (novembre 2020)
Des cygnes de passage sur le lac de Léon (novembre 2020)